Vous êtes ici !   Accueil  »  Info-Police  »  Police de Montréal

Police de Montréal - Info-Police

Service de police de la ville de Montréal

Service de police de la ville de Montréal

Visiter le site internet

Campagne « 100% vigilant »: Les cyclistes invités à s’assurer de voir, d’entendre et d’être vus
2013-06-13

Montréal, le 13 juin 2013 – Dans le cadre de la campagne « 100% vigilant », les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) intensifieront leurs efforts, jusqu’au 25 août prochain, auprès des cyclistes et des automobilistes qui ne respectent pas le Code de la sécurité routière (C.s.r.). Les interventions policières viseront à contribuer à diminuer le nombre de cyclistes tués ou blessés et à améliorer la cohabitation entre les cyclistes et les automobilistes à Montréal.

Tous responsables de notre propre conduite

Au-delà de s’assurer de voir, d’entendre et d’être vus, les cyclistes montréalais doivent demeurer conscients que leur vélo est considéré comme un véhicule, selon le C.s.r. Ils doivent se conformer au Code de la même manière qu’ils le feraient en tant qu’automobilistes, par exemple.

Selon le bilan routier en date du 3 juin 2013, trois cyclistes sont décédés à la suite d’une collision à Montréal cette année, soit deux de plus qu’à pareille date en 2012. M. André Durocher, inspecteur à la Division de la sécurité routière et des patrouilles spécialisées du SPVM, explique « qu’en matière de sécurité des cyclistes, 50 % des collisions avec décès et blessés graves impliquant un cycliste sont imputables à l’automobiliste, l’autre 50 % au cycliste ».

En 2012, sur 31 collisions avec décès et blessés graves impliquant un cycliste à Montréal : quinze collisions comportaient une infraction commise par le cycliste, quinze collisions comportaient une infraction commise par l’automobiliste et une collision était de nature accidentelle.

L’infraction la plus fréquente chez l’automobiliste consiste à ne pas céder le passage à un cycliste lors d’un virage à une intersection (10 fois sur 15). Pour le cycliste, le non-respect du feu rouge (5 sur 15) et le non-respect de l’arrêt obligatoire (4 sur 15) représentent les infractions les plus fréquentes.

« 30 secondes, c’est la durée moyenne d’un feu rouge. En s’arrêtant pendant seulement 30 secondes à un feu rouge, nous pouvons nous éviter le pire. À vélo ou à pied, nous ne gagnons jamais lors d’une collision avec un véhicule ou un camion lourd. Au volant, ralentir avant de tourner à une intersection nous permet de mieux voir les cyclistes avec qui nous partageons la route », insiste M. Durocher.

D’ici le 25 août prochain, les différents postes de quartier du SPVM mèneront des opérations de prévention et de contrôle auprès cyclistes et des automobilistes sur l’ensemble du territoire de l’île de Montréal.

Jusqu’au mois d’octobre 2013, les policiers réaliseront des activités Génivélo. Destiné aux jeunes du primaire, ce programme vise à leur permettre d’évaluer leurs aptitudes et à développer des comportements sécuritaires en conformité avec le Code de la sécurité routière. Génivélo fait également la promotion du port du casque à vélo auprès des jeunes ainsi que l’utilisation des pistes cyclables.

Médias

Communiqués

Voir les communiqués de tous les services de police Retour à tous les corps policiers

Présentement à l'antenne :

Le Protecteur

Acti-Menu
voir Tous les partenaires