Vous êtes ici !   Accueil  »  Info-Police  »  Police de Montréal

Police de Montréal - Info-Police

Service de police de la ville de Montréal

Service de police de la ville de Montréal

Visiter le site internet

Réseau spécialisé dans les fraudes « grands-parents » : un premier suspect reçoit sa sentence
2016-12-09

Montréal, le 9 décembre 2016 – Dans le cadre d’un projet d’enquête amorcé en 2015 par le Module des fraudes générales de la Section des crimes économiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), un premier suspect a reçu hier sa sentence à la cour. Le projet qui avait mené à l’une des plus importantes rafles visant les arnaques de type « grands-parents » au pays, avait permis le démantèlement d’un réseau criminel ayant commis des fraudes à Montréal, mais aussi à la grandeur du Québec et ailleurs au Canada.

Hier, un premier suspect, arrêté le 25 mai dernier par les policiers du SPVM a reçu sa sentence. André Westerhout, 31 ans, a écopé de 5 ans de prison pour fraude de plus de 5000 $, complot de fraude de plus de 5000 $ et trafic de biens criminellement obtenus.

Rappelons-nous qu’un projet d’enquête portant sur un réseau de fraudeurs basé à Montréal avait débuté en septembre 2015 à la Section des crimes économiques du SPVM. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec, du Service de police de Laval et du Service de police de l’agglomération de Longueuil s’étaient joints au projet en janvier 2016. Ce travail en partenariat avait permis de faire avancer plusieurs dossiers reliés à ce réseau, partout au Québec. Puis, le 25 mai dernier, les policiers du SPVM, en collaboration avec leurs partenaires, avaient effectué une opération afin de démanteler le réseau criminel spécialisé dans les fraudes « grands-parents ». Les policiers avaient ciblé tous les échelons de l’organisation et effectué, au total, 23 arrestations, la plupart dans le secteur de Hochelaga-Maisonneuve. En plus de ces arrestations, les policiers avaient procédé à la perquisition de dix résidences (à Montréal, Laval et Repentigny) et deux véhicules (Laval).

Depuis 2014, le réseau avait fait quelque 500 victimes au Québec dont quelque 350 à Montréal, la plupart des personnes aînées. Les victimes de ce réseau criminel avaient été référées à des ressources d’aide, tel que prévu par le modèle Intervention policière auprès des aînés maltraités (IPAM), adopté par le SPVM sur l’ensemble du territoire montréalais en 2016. Selon cette nouvelle approche, les policiers et les enquêteurs font un rapport et réfèrent chacune des victimes aînées à des ressources afin de recevoir l’aide et le suivi appropriés. Les victimes avaient donc été prises en charge au sein du réseau communautaire et public, de la santé et des services sociaux.

L’importance de la vigilance

À Montréal, comme partout au Québec et au Canada, l’arnaque téléphonique fait de nombreuses victimes et la plupart des personnes visées sont des aînés. Les policiers invitent toute la collectivité à être attentive au bien-être et à la sécurité des personnes âgées, notamment les plus vulnérables. La sensibilisation demeure le moyen le plus efficace pour éviter que toute personne ne soit victime de fraude. Les familles, les proches et les personnes œuvrant auprès des personnes âgées peuvent y contribuer en parlant avec les aînés de leur entourage de cette problématique, des moyens pour éviter de tomber dans le piège des arnaqueurs et en encourageant la dénonciation.

Des conseils de prévention

Le SPVM souhaite rappeler quelques conseils de prévention pour se prémunir contre les arnaques téléphoniques :

- Les arnaqueurs sont habiles et font preuve d'ingéniosité. Restez sur vos gardes même si votre interlocuteur se fait très insistant et paraît crédible.

- Si l’appelant vous demande si vous l’avez reconnu, répondez « non ».

- Posez des questions personnelles auxquelles seuls vos proches sauront répondre (ex. : nom d’un parent, ville de sa naissance, souvenir de famille unique).

- Demandez-lui un numéro pour le rappeler le temps que vous fassiez vos vérifications. N’hésitez pas à raccrocher ou à demander un numéro de rappel. En cas de doute, raccrochez.

- Téléphonez à un membre de votre famille pour valider l’information.

- Ne transférez ou ne remettez jamais d’argent immédiatement à la suite d’une demande téléphonique.

- N'oubliez pas que vous pouvez toujours dire non, même à un proche.

- N’hésitez pas à porter plainte à la police en composant le 911, ou encore, de façon anonyme et confidentielle à Info-Crime Montréal au 514 393-1133,

Pour plus d’information :

Communiqués :

Arnaque « grands-parents » : Un important réseau de fraudeurs démantelé à Montréal – 26 mai 2016
https://www.spvm.qc.ca/fr/Communiques/Details/13261

Un important réseau de fraudeurs des « grands-parents » démantelé - Des victimes aînées assistent à l’enquête sur cautionnement – 25 août 2016
https://www.spvm.qc.ca/fr/Communiques/Details/13345

 

 

 

Médias

Communiqués

Voir les communiqués de tous les services de police Retour à tous les corps policiers

Présentement à l'antenne :

ADR-Disparus

Garde côtière canadienne
voir Tous les partenaires